Profit de H1 de mise à jour 1-ANZ Bank s’élève à 4 du pct, prévision de battements

(Ajoute des détails pour les gains) Mai 1 () – Australie and New Zealand Banking Group Ltd, a déclaré mardi que son bénéfice semestriel en espèces provenant de l’exploitation continue ont augmenté de 4 %, aidé par une forte baisse de mauvaises créances frais et dépenses en baisse marginale. Le prêteur a dit bénéfice de trésorerie d’exploitation continue ont totalisé un$ 3,49 milliards ($ 2,63 milliards) pour le semestre terminé le 31 mars, par rapport à un$ 3,36 milliards durant la même période un an plus tôt et une prévision pour une hausse de 3 % à un$ 3,46 milliards, selon cinq analystes interrogés par. La trésorerie bénéfice mesure exclut les mesures ponctuelles et postes comptables autres que les espèces. Sur une base légale, ce qui inclut les pertes et les gains non récurrents, bénéfice augmenté de 14 % à un$ 3,32 milliards. Net des revenus d’intérêts pour la période tombe environ 1 pour cent pour un$ 7,35 milliards. Toutefois, une diminution de 43 pour cent frais, mauvaises créances de l’année dernière a plus que compensé la baisse du revenu. La semaine dernière, ANZ dit qu’il réserverait une perte d’un$ 632 millions sur la cession de deux de ses entreprises de richesse en 2017, qui seraient inclus dans la réalisation d’activités abandonnées. Il a vendu ses retraites OnePath et affaires d’investissements en octobre et ses activités d’assurance-vie en décembre. Une enquête de la Commission royale d’enquête enquête sur les prêteurs du pays causé ANZ à engager un$ 16 millions en frais de justice dans la première moitié et le coût total pourrait atteindre un$ 50 millions pour l’exercice de 2018. Chef de l’exécutif Shayne Elliott a déclaré dans un communiqué qu’il attendait le chiffre dans la deuxième moitié de l’année à être contraint par la forte concurrence et la réglementation accrue. « La Commission royale d’enquête sur les Services financiers en Australie continuera aussi d’avoir un impact sur le secteur », a ajouté Elliott. L’enquête judiciaire sur le secteur financier australien cherche à rétablir la confiance dans le secteur après les nombreuses allégations d’inconduite. ANZ Tier 1 capital ratio du capital-actions ordinaire à la fin mars est passé de 10,1 % à 11 % il y a un an. Marge nette d’intérêt, la différence entre ce qu’une banque paie pour emprunter de l’argent et ce qu’elle facture des clients pour les prêts, a glissé de 2 % à 1,93 % il y a un an. Le prêteur également maintenu son acompte sur dividende stable à un 0,80 $ par action. ($1 = 1.3284 dollars australiens) (Rapport des Rushil Dutta à Bengaluru, édité par G Crosse et Lisa Shumaker)