Nordea dit que ses fonds durables n’achèteront plus d’actions Facebook

STOCKHOLM () – Nordea, la plus grande banque de la région nordique, ne laissera pas ses fonds durables acheter davantage d’actions Facebook pour l’instant, a déclaré son chef de finance durable. Le logo de la Banque Nordea est vu au siège de la Banque à Stockholm (Suède), 7 mai 2017. / Ints Kalnins Facebook a été secouée cette semaine par un dénonciateur qui dit Cambridge Analytica, une entreprise politique basée au Royaume-Uni, engagée par Donald Trump pour la campagne électorale de 2016, avait mal accédé à des renseignements sur les 50 millions d’utilisateurs de Facebook. « Les actions que nous détenons dans Facebook en fonds durables, qu’ils resteront, mais les gestionnaires de fonds ne peut pas acheter plus, » Sasja Beslik, chef du groupe Finance durable à la Banque a déclaré mercredi, après l’annonce de la décision sur Twitter tard le mardi. « Étant donné les révélations de haut niveau et de l’agitation qui entoure l’entreprise avec une forte réaction du public, couplée avec la surplomb menace d’accroître la régulation des plates-formes et le PIBR de l’UE à l’horizon, nous choisissons de mettre en quarantaine de Facebook, » a-t-il ajouté, se référant aux plus strictes règles de l’UE, connus comme règlement de Protection des données générales. Reporting par Johannes Hellstrom ; Édition par Mark Potter