MIDEAST STOCKS-Arabie déferle sur petchems comme région de tendance mondiale tire vers le haut légèrement

* Argent se jette dans le cher Saudi petchems * suggère fort appui institutionnel achat marché * Air Arabia de Dubaï surpasse après Q4 gains * TAQA s’envole à Abu Dhabi * ex-dividende QNB tire vers le bas de l’indice du Qatar By Andrew Torchia DUBAI, 12 février () – la plupart Moyen-oriental les marchés boursiers ont rebondi lundi, avec l’Arabie saoudite, conduisant la récupération sur le dos des stocks pétrochimiques, comme les actions mondiales et des prix du pétrole a repris des forces après la dégringolade de la semaine dernière. L’indice saoudien a bondi de 1,3 % comme tous les stocks de pétrochimique 14 roses. La plus grande, Saudi Basic Industries, a ajouté 1,7 %. La force du prix élevé des stocks pétrochimiques comme SABIC a fait valoir bon institutionnel de soutien au marché devant catalyseurs d’achat prévu plus tard cette année, y compris la décision du MSCI en juin sur que ce soit à l’étiquette Arabie saoudite un marché émergent, et décision similaire du FTSE en mars. Banque d’investissement EFG-Hermes a dit que janvier avait vu l’afflux de fonds étrangers nets plus élevés dans les actions du Moyen-Orient et Afrique du Nord depuis avril 2015, de $ 1 milliard ; Arabie saoudite représentait la part du lion, $ 703 millions, par le biais de swaps et des investisseurs institutionnels étrangers qualifiés. Parmi les autres gainers blue chips, Al Rajhi Bank a grimpé de 2,2 pour cent. Trade Union Cooperative Insurance a bondi de 5,2 % après avoir annoncé un bond de 87 % au quatrième trimestre un bénéfice net, comme les primes brutes ont augmenté de 35 %. Mais Salama assurance coopérative est tombé 0,9 pour cent après qu’un résultat trimestriel a diminué de 6 pour cent. Dubaï, l’indice reculé de 0,2 % comme opérateur de parc d’attractions DXB distractions a chuté 0,5 % après avoir annoncé sa perte nette s’est creusé à 1,12 milliards de dirhams ($ 305 millions) l’an dernier de 485 millions de dirhams en 2016. Mais, Air Arabia, le stock plus fortement cotées en bourse, ont augmenté de 0,8 % après balancer un bénéfice au quatrième trimestre de 26 millions de dirhams d’une année-il y a perte de 33 millions de dirhams. Cependant, SICO Bahreïn avait prévu un bénéfice beaucoup plus élevé de 68 millions de dirhams. Indice d’Abu Dhabi a augmenté de 0,6 % comme Abu Dhabi National Energy Co a bondi de 11,9 % dans ses échanges commerciaux plus lourde depuis août dernier. Il a augmenté car ce fait à la fin de la semaine dernière qu’il se balançait dans le noir l’année dernière. Au Qatar, l’indice a chuté de 0,6 %, entraîné vers le bas par la Qatar National Bank, qui a perdu 4,6 % puisqu’elle allait ex-dividende. Ooredoo entreprise de télécommunications a coulé 5,4 pour cent après avoir dit du bénéfice net annuel tomba 10 pour cent comme la dépréciation de la monnaie dans certains marchés bosselée revenu, bien que le quatrième trimestre un bénéfice a grimpé de 13 %. Mais les stocks Qatari dans l’ensemble, gagner beaucoup plus nombreux que les perdants par 11:31, avec golfe d’entreposage s’élevant à 3,5 pour cent. Arabie saoudite * indice a bondi de 1,3 % à 7 426 points. DUBAI * indice a chuté de 0,2 % à 3 315 points. ABU DHABI * Index augmenté de 0,6 % à 4 610 points. QATAR * indice a chuté de 0,6 % à 8 988 points. Egypte * Index augmenté de 0,4 % à 14 891 points. Koweït * indice a grimpé de 1,0 pour cent à 6 707 points. Bahreïn * Index a gagné 1.0 pour cent à 1 347 points. OMAN * Index augmenté de 0,2 % à 5 003 points. (Édité par William Maclean) Nos Standards : le Thomson Trust principes.