Lagarde mise à jour 1-FMI dit marché balançoires ne sont pas inquiétantes, mais veut des réformes

Le directeur général du Fonds monétaire International Dubaï () – fortes variations des marchés financiers mondiaux au cours des derniers jours ne sont pas inquiétantes étant donné que la croissance économique est forte, mais les réformes sont encore nécessaires pour éviter des crises futures, a déclaré dimanche. Christine Lagarde, s’exprimant lors d’une conférence sur le commerce mondial et des tendances sociales à Dubaï, a déclaré économies étaient également soutenus par beaucoup de financement disponible. « Je suis raisonnablement optimiste en raison du paysage que nous avons pour le moment. Mais nous ne pouvons rester les bras croisés et attendre que la croissance continuera comme d’habitude, » dit-elle dans ses premiers commentaires publics sur les mouvements de marché depuis le dernier cycle d’agitation à la fin de la semaine dernière. « Je suis sonnerie pas le signal d’alarme, mais le fort encouragement et signal d’avertissement. » Marchés boursiers mondiaux ont été touchés par les fluctuations sauvages, avec l’indice de référence américain S & P 500. SPX dégringolant de 5,2 % la semaine dernière, sa plus forte baisse hebdomadaire de pourcentage depuis janvier 2016. La volatilité a été alimentée par l’investisseur inquiète de la hausse des taux d’intérêt et d’inflation potentielle. Lagarde a répété une prévision d’IMF, initialement publié le mois dernier, que l’économie mondiale serait la croissance de 3,9 % cette année et au même rythme en 2019, qu’elle a une bonne toile de fond pour les réformes nécessaires. Elle n’a pas donné les détails des réformes qu’elle voulait voir au-delà disant autorités nécessaires pour passer à la réglementation des activités, pas les entités. « Nous devons anticiper où sera la prochaine crise. S’agira-t-il bancaire de l’ombre ? Sera-ce cryptocurrencies ? », a-t-elle dit. Rapport par Tom Arnold et Alexander Cornwell ; Écrit par Andrew Torchia ; Édité par Andrew cieux et Susan FentonOur normes : le Thomson Trust principes.