Action européenne baisse limitée après un autre Wall Street bradage

Londres () – actions européennes a enregistré des pertes limitées à l’air libre vendredi après un frais sell-off sur Wall Street, qui est entré dans une correction avec la référence S & P 500 et le Dow Jones, tombant de plus de 10 % de leurs niveaux records le 26 janvier. Indice européen STOXX 600 a diminué de 0,4 % de 0823 GMT avec tous les secteurs commerciaux en territoire négatif et les bourses européennes. Le Stoxx avait déjà tombé 1,6 pour cent jeudi, déclinant accélérer vers la fin de la journée. « Il semblerait que le bref répit pour stocks vu au milieu de la semaine s’est avérée être le œil du cyclone car une fois de plus les rendements obligataires montante a incité un épisode supplémentaire de la vente dans tous les domaines, non seulement aux États-Unis, la nuit dernière, mais en Asie à nouveau ce matin » , a déclaré Michael Hewson, analyste de marché principal chez CMC marchés. Les stocks de services publics, qui devraient souffrir comme taux d’intérêt augmentent, ont été les pires performants et indice du secteur a chuté de 1 %. Gestionnaire d’actifs Français Amundi (AMUN.PA) posté la pire performance, perdant 4,7 % après la publication de ses résultats annuels et les nouveaux objectifs financiers. A.P. Moller-Maersk (MAERSKb.CO) raté les attentes de bénéfices au quatrième trimestre et 4,3 pour cent. Umicore (UMI.BR belge) a été le haut-gainer après avoir soulevé de 892 millions d’euros en fonds propres pour de nouveaux investissements dans les matériaux de la batterie rechargeable avec une remise de seulement 2,7 % au cours de clôture de jeudi. Actions Groupe Français de cosmétiques L’Oreal OREP.PA ont augmenté de 1,8 % après que ses ventes du quatrième trimestre battu les attentes et commentaires par son PDG concernant ses intentions sur Nestlé (NESN. S) enjeu porté plus loin le stock. Reporting par Julien Ponthus ; montage par Tom PfeifferOur normes : les principes de confiance de Thomson.