UK et les entreprises s’accordent sur la nécessité d’avoir rapidement accepté libre-échange post-Brexit

Londres, 8 fév () – premier ministre britannique Theresa mai et entreprises japonaises a reconnu la nécessité pour la Grande-Bretagne de sécuriser l’échange possible plus ouvert avec l’Union européenne après la Brexit, un porte-parole. Mai et plusieurs de ses principaux ministres s’est réuni patrons de 19 entreprises japonaises, dont Nissan, SoftBank et Banque Nomura bon jeudi. « Il y avait… accord sur l’importance de se déplacer rapidement dans les négociations pour garantir une relation commerciale avec l’UE qui est aussi franche et sans frottement que possible suivant la période de mise en oeuvre, » un porte-parole lors de bureau de Downing Street a dit le Jeudi. (Déclaration par Costas Pitas ; édition par Guy Faulconbridge) Nos Standards : le Thomson Trust principes.