Mise à jour ABC H1 de l’Australie-2 charger trempettes bénéfices en espèces sur les coûts de la réglementation, prévision de justesse

* Bénéfice du premier semestre CBA glisse 2 pct à un$ 4,74 milliards * directeur général se déclare « regret » par résultat, promet de « faire mieux » (refond ajoute CEO, commentaires de l’analyste) par Paulina Duran SYDNEY 7 fév () – Commonwealth Bank of Australia, le plus grand prêteur hypothécaire du pays publié un décliner au profit de la trésorerie au premier semestre mercredi, manquant des attentes des analystes comme elle réservé une A$ 575 millions ($ 454 millions) charge des coûts réglementaires, y compris une poursuite au blanchiment d’argent. ABC a indiqué que bénéfices en espèces pendant les six mois terminés le 31 décembre a glissé 2 pour cent à un$ 4,74 milliards à la même période l’an dernier, contrastant avec une hausse de 5 % prévu dans le résultat, selon sept analystes interrogés par. « Nous reconnaissons et je regrette, que ces coûts découlent de notre incapacité à répondre à certaines normes que nous devrions avoir, » sortant directeur général Ian Narev déclaré dans un communiqué. « Nous allons continuer à travailler dur pour faire mieux. » Narev, qui a dirigé l’ABC depuis 2011, a annoncé sa retraite l’an dernier au milieu de montage des appels à sa démission suite à des allégations dans un procès fédéral qu’ABC avait supervisé des dizaines de milliers de violation des règles anti-blanchiment d’argent. ABC a dit le mois dernier qu’il distribuait le manteau de la chef de la direction de son chef de services bancaires au détail, Matt Comyn, surprenant, plusieurs experts qui s’attendaient à la Banque afin d’éviter une personne de dans ses rangs sur les préoccupations nommant la personne peuvent être considérées comme entachée par le scandale. CBA réservé une dépense de $ 375 millions A pour payer des pénalités et frais juridiques associés à allégations de blanchiment d’argent et un un montant de $ 200 millions pour davantage les coûts attendus liés à la réglementation, les programmes de conformité et d’assainissement. « Nous attendons ce résultat à recevoir décevant… et doutent que le montant de ce dernier (une charge de $ 200 millions) pouvait être considéré comme non renouvelables », les analystes de Credit Suisse a écrit dans une note par courriel. ABC actions ont jeté environ 19 % par rapport à leur pic de 2015. La Banque a également ajusté ses gains pour refléter la $ 3,8 milliards d’une vente de ses activités d’assurance-vie au groupe de l’AIA, qui sera achevé d’ici la fin de l’année civile en cours. Y compris les gains, bénéfices en espèces auraient été stable à un$ 4,87 milliards, il dit. Trésorerie bénéfice, une mesure qui exclut les mesures ponctuelles et les postes hors trésorerie comptabilité, est étroitement surveillée par les investisseurs. ABC a déclaré un dividende intérimaire d’un 2 dollars par action, soit un cent australien depuis un an. Marge nette d’intérêt de la Banque, la différence entre les frais d’intérêt et les intérêts gagnés et un indicateur clé de la rentabilité, ont augmenté de 6 points de base à 2,16 % au cours de la période. ($1 = 1.2682 dollars australiens) Reporting par Paulina Duran à Sydney ; Autres rapports de Shashwat Pradhan à Bengaluru ; Montage par Jane Wardell et Peter CooneyOur normes : le Thomson Trust principes.