Les marchés émergents souffrent $ 4 milliards sorties, le plus importants depuis l’élection américaine, IIF dit

Londres () – investisseurs ont tiré presque $ 4 milliards sur les marchés émergents depuis le 30 janvier, selon les données de l’Institut de Finance internationale (IFI) – le plus grand marasme depuis l’élection présidentielle américaine de 2016. La majeure partie des sorties provenait equities, qui ont perdu $ 3,4 milliards puisque le flux est devenue négatives sur 30 janvier, l’IFI a dit. Corée du Sud, l’Indonésie et la Thaïlande, a subi les pires pertes. Référence du MSCI emerging indice marchés a chuté de plus de 6 pour cent depuis le début du mois et a été défini pour son pire jour tomber depuis novembre 2016 mardi, culbutage 3 pour cent. Les investisseurs ont brouillés pour des sorties après que les données de vendredi ont montré la plus grande croissance des salaires américains depuis 2009. Qui a alimenté la réserve fédérale augmentera les taux d’intérêt américains plus vite que prévu, la spéculation qui signifierait des coûts pour les marchés émergents d’emprunt plus élevé. « Alors que nous restons généralement optimistes sur les flux EM inconvénient risques ne doivent pas être sous-estimée, cette année, » a dit l’IIF. « Un bradage du marché actions mondiales soutenue serait clairement un tel risque. » Reporting par Claire Milhench, édité par Larry KingOur normes : les principes de confiance de Thomson.