MIDEAST STOCKS-région tiré vers le bas par Wall Street slide

* Arabie MedGulf plonge sur l’avertissement du régulateur * assurance Wataniya déferle sur contrat d’assurance de BCN * actions encore fortes sur NEOM espoirs de ciment * Gulf Navigation de Dubaï tombe comme droits commencent à commercer * indice Qatar souffre plus grande chute depuis juin dernier par Andrew Torchia DUBAI, 4 février () – stock oriental Middle marchés a coulé dimanche en réaction à la dégringolade de vendredi à Wall Street, après que des données américaines a montré la plus forte croissance du salaire annuel depuis 2009 et augmentait les risques de taux d’intérêt plus randonnées que prévu cette année. L’indice saoudien a chuté de 0,6 % avec la chute des actions plus nombreux que les gagnants de 105 à 74. Saudi Arabian Mining Co (ma ‘ Aden), qui avait tombé 4,9 % jeudi après avoir rapporté une perte au quatrième trimestre de surprise, a perdu une autre de 1,7 %. Méditerranée & Golfe coopérative d’assurance et de réassurance plongé 9,9 pour cent après que l’autorité de marché des capitaux a dit il peut suspendre ou annuler commerce du stock, après la décision de la Banque centrale d’interdire à la firme de délivrance ou le renouvellement des politiques en attendant une augmentation de capital d’aborder une marge de solvabilité faible. Mais assurance Wataniya sauté 6,0 pour cent après disant il a signé un accord avec National Commercial Bank d’offrir une assurance auto pour les véhicules vendus par la Banque en vertu de son programme de crédit-bail financier, qui pourrait aider la société à bénéficier de la levée prévue de la interdiction des femmes de conduire plus tard cette année. Plusieurs actions de ciment est resté fortes après qu’un reportage la semaine dernière, a déclaré que le gouvernement avait commencé à l’octroi de contrats à établir sa zone d’activité NEOM énorme dans le nord-ouest du pays. Ciment de Tabuk, qui se trouve près du site, ont augmenté de 4,2 %. Index de Dubaï a glissé de 0,8 pour cent de son volume de transactions plus faibles, cette année comme Emaar Properties, qui à l’instar des autres sociétés immobilières pourrait faire face à une conjoncture plus difficile si des taux d’intérêt américains sont transmises par l’intermédiaire de chevilles monnaie du Golfe, a chuté de 1,2 %. Navigation du Golfe a chuté de 4,6 % à 1,04 dirhams comme certains investisseurs vendus pour acheter sa question de droits, qui commença à opérer le dimanche. Les droits, qui offrent la possibilité d’acheter le stock à un prix de 1,0 dirham, étaient le compteur plus fortement cotées en bourse sur le marché. Indice du Qatar ont chuté de 2,7 %, sa plus forte baisse depuis juin dernier, avec des sociétés immobilières particulièrement faibles ; Développement solidaire a perdu 3,4 % et Barwa Real Estate a glissé de 3,2 %. En Egypte, l’indice a chuté de 1,4 pour cent, mais Global Telecom fait exception à la tendance, la hausse de 1,2 %. Services médicaux d’Alexandrie a coulé 7,0 % après avoir annoncé une chute de 19 pour cent du bénéfice net annuel. Faits saillants Arabie saoudite * indice a diminué de 0,6 % à 7 608 points. DUBAI * indice a chuté de 0,8 % à 3 386 points. ABU DHABI * Index a diminué de 0,6 % à 4 585 points. QATAR * Index a coulé de 2,7 % à 8 959 points. Egypte * indice a chuté de 1,4 % à 14 876 points. Koweït * indice a chuté de 0,2 pour cent à 6 671 points. Bahreïn * indice a chuté de 0,2 % à 1 355 points. OMAN * Index augmenté de 0,4 % à 5 058 points. (Montage par Jason Neely) Nos Standards : le Thomson Trust principes.