Mise à jour 1-France ouvre sonde judiciaire en explosion moteur Air France A380

(PARIS) – Procureur de Paris l’a commencé une enquête si vies ont été mis en danger quand une explosion de moteur a contraint un Air France Airbus A380 pour faire un atterrissage d’urgence au Canada. Airbus et Air France, tous deux a déclaré jeudi qu’ils auraient coopérer avec l’enquête qui avait été demandée par un groupe de 11 passagers à bord du Paris pour vol de Los Angeles en septembre dernier. « Les airbus fournira une assistance technique complète aux autorités », le fabricant de l’avion européen a déclaré dans un communiqué par courriel. La plainte a été déposée contre des personnes inconnues, selon une source judiciaire. Personne n’a été blessé dans l’incident. Agence française d’air accident enquêtes (BEA) a dit du moteur ventilateur principal et inlet sont détache lorsque le moteur est venu dehors au-dessus du Groenland. Dommages se limitait au moteur droit externe n4 et ses environs immédiats. Un porte-parole d’Air France a déclaré que la compagnie aérienne n’a pas exclu de déposer sa propre plainte une fois terminée l’enquête BEA. Les moteurs GP7200 sur Air France A380s sont fabriqués par Engine Alliance, co-détenue par General Electric et Pratt & Whitney. Ces accidents de moteur sont rares. En 2010, un Qantas A380 a fait un atterrissage d’urgence à Singapour après qu’un moteur Rolls-Royce a explosé peu après le décollage. Les enquêteurs blâmé une pièce mal fabriqué. Reporting par Emmanuel Jarry ; Écrit par Richard Lough ; Montage par Keith WeirOur normes : le Thomson Trust principes.