Mise à jour 1-Australie pour freiner la propriété étrangère des actifs de l’électricité

* Australien gouvernement pour restreindre l’énergie étrangère achète * trésorier déjà s’il désire régler des achats étrangers * trésorier bloqué chinois, grille énergétique Hong King offres en 2016 (Morrison ajoute citations de déclaration du ministre des affaires intérieures-trésorier, Context) SYDNEY, fév 1 () – Australie imposera de nouvelles restrictions à la propriété sur les futurs achats étrangers d’électricité et distribution, le gouvernement fédéral a déclaré jeudi. « Infrastructure de transmission et de distribution électrique sont actifs critiques de nationales et une sauvegarde de la clé de la sécurité nationale est la diversité de la propriété de ces actifs, » trésorier Scott Morrison et accueil affaires ministre Peter Dutton a déclaré dans une articulation déclaration. Morrison a également déclaré les investisseurs étrangers devront démontrer qu’ils veulent acheter des terres agricoles avaient fait partie d’un processus de ventes publiques et commercialisé largement aux potentiels soumissionnaires australiens pendant au moins 30 jours. La déclaration ne précisait pas les nouvelles restrictions. Les entités étrangères qui cherchent à acheter n’importe quel atout australien doivent s’applique déjà à la Commission d’examen investissement étranger, qui supervise la Morrison. Les grilles d’énergie principale de New South Wales, Victoria et Australie-méridionale, le pays le plus grand, deuxième et cinquième-plus grand indique respectivement, ont déjà été privatisées. Un programme de privatisation des biens balayage en Australie, visant à sensibiliser certains A$ 100 milliards ($ 81 milliards) pour financer de nouvelles infrastructures, a suscité la controverse au pays. En 2016, Morrison a bloqué l’à peu près un achat de $ 10 milliards de grille d’énergie plus grande du pays par la State Grid Corp de Chine et de Hong Kong Cheung Kong Infrastructure Holdings suite à une réaction du public concernant la vente d’actifs au large. « Le gouvernement est déterminé à un régime d’ouverture aux investissements étrangers qui le bon équilibre dans la gestion des risques pour la sécurité nationales, tout en favorisant les possibilités d’emploi et permettant la croissance économique », indique le communiqué. « Avec actifs de distribution d’électricité, les enjeux sont plus élevés, et les Australiens attendent des protections des investissements étrangers supplémentaires en place. » $1 = 1.2415 dollars australiens par Byron Kaye et Colin Packham ; Montage par G Crosse et Richard ChangOur normes : le Thomson Trust principes.