Actifs alternatifs portés à 23 pct du rapport de PWC-exploitations souverain investisseurs

Londres () – les fonds souverains ont augmenté leur exposition aux actifs alternatifs tels que le private equity, biens, produits et infrastructures à près d’un quart de leur fortune globale, un rapport de PWC a déclaré mardi. Le Maj reflète la recherche de rendement après avoir plongé de taux d’intérêt sur les marchés développés et des banques centrales aux Etats-Unis et en Europe a adopté des programmes d’assouplissement quantitatifs. Le rapport de PWC, basé sur la base de données propriétaire de l’entreprise avec des informations sur plus de 115 fonds souverains, trouvé que placements alternatifs représentent 23 % de leur actif total en 2016, place de 19 pour cent en 2010. Dans le même temps, souverain investisseurs ont réduit leur exposition à faible rendement des actifs de titres à revenu fixe comme les obligations d’état d’un pic de 40 pour cent en 2013 à 30 % en 2016, PWC a dit. Le rapport reconnaît que les taux d’intérêt en Europe et aux États-Unis sont susceptibles d’augmenter dans les prochaines années à mesure que l’assouplissement quantitatif se termine, mais a indiqué que devait avoir qu’un impact modeste – la recherche de rendement se poursuivrait. Il a noté que capital devient une option « grand public » pour les investisseurs souverains, avec 61 pour cent d’entre eux tenant dans leurs portefeuilles. En 2016, capitaux privés représente 6,1 % de leurs actifs, vers le haut de 3,7 % en 2011. Quelque 63 % des fonds souverains investi dans l’immobilier et les infrastructures en 2016, vers le haut de 59 % dans l’immobilier et 60 % dans les infrastructures des deux ans plus tôt. PWC a suggéré que la présence des fonds souverains dans les classes d’actifs pourrait avoir un grand impact sur les prix et les plans de développement dans les années à venir. Il a fait remarquer que forte demande et l’offre limitée ont été la concurrence pour l’immobilier féroce, même dans les marchés secondaires. « Avec l’urbanisation massive et l’associé de la croissance économique dans les régions émergentes et le renouvellement des infrastructures délabrées dans les pays développés, cette classe d’actifs pourrait jouer un rôle plus important à l’avenir, » il a dit. Le rapport également trouvée que gérait un actif total a augmenté à $ 7,4 billions en 2016, mais à un rythme plus lent, certains fonds face à des conditions défavorables depuis 2014 en raison de la baisse des prix du pétrole. PWC s’attend que les actifs sous gestion de croître plus vite dans les années à venir, comme la diversification vers des solutions de rechange améliore les rendements. Reporting par Claire Milhench, édité par Larry KingOur normes : les principes de confiance de Thomson.