MARCHÉS-U.S. Tax cuts-valeur-chasse en direct dans le budget européen non révisé

* Actions européennes récupérer entre 1 semaine minimum * STOXX 600 définie à la fin de semaine plate * Trump dit veut un dollar fort (26 Jan) – Bienvenue à la maison pour une couverture en temps réel des marchés boursiers européens présentée par les journalistes de stocks et ancré aujourd’hui par Danilo M asoni. Le contacter sur Messenger à partager vos réflexions sur les mouvements de marché : [email protected] U.S. TAX CUTS-valeur-chasse en non révisée estimations européennes (1525 GMT) des estimations pour les entreprises européennes qui ont une grande partie de leurs revenus aux États-Unis ont n OT été correctement révisés à la lumière des réductions d’impôts de Donald Trump, et il pourrait y avoir quelque valeur cachée en ce que, fait valoir le Président de gestion d’actifs Français sage AM.
Par exemple, notes François Jubin que le consensus en faveur groupe de lunettes de France Essilor (43 pour cent des ventes aux États-Unis selon lui) n’a pas changé depuis l’annonce de la révision de l’impôt. (Nos données montre sa a été révisé à la hausse par maigre 1,3 pour cent dans le mât 30 jours)

Si vous allez à la chasse, jetez un oeil tout d’abord à l’article 21 déc de Alasdair Pal et son tableau (ci-dessous), nommer des sociétés européennes avec des revenus substantiels aux États-Unis

(Julien Ponthus et Alasdair Pal) *** début après-midi instantané : STOXX 600 tours plat ON la semaine (1402 GMT) Trump a parlé à Davos et données a montré la croissance économique américaine a ralenti inopinément au quatrième trimestre.
Ces deux marchés potentiellement événements émouvants toutefois eu peu d’impact sur les marchés financiers et des actions européennes continuent à commerce bien en territoire positif.
Une valeur d’avis est peut-être que le STOXX 600 a frappé un jour frais élevé, en hausse de 0,6 %, tournant à plat sur la semaine.
L’index de zone euro est également croissante, mais toujours sur la bonne voie pour sa première perte hebdomadaire de 2018 comme la déferlante euro a soulevé des inquiétudes sur les exportateurs. Le FTSE est également en baisse sur la semaine et pour sa deuxième semaine de pertes.
Dans l’instantané du STOXX 600 mouvements hebdomadaires et de l’euro/dollar : (Danilo Masoni) *** A SWITCH psychologique : cession de l’ours, cupidité TAKES OVER (1305 GMT) sommes-nous dans un magma vers le haut ? Est FoMO (peur de manquer) conduisant les marchés ?
Voici la prise de Mark Dowding, gérant de portefeuille chez BlueBay Asset Management, sur comment les marchés ont subi un commutateur psychologique au cours des derniers mois : « la psychologie de l’investisseur est passé de plus vers la cupidité. Nous avons vu un marché des actions qui, depuis quelques années, a escaladé un mur d’inquiétude. Les investisseurs ont été craintifs des valorisations, craignant des risques géopolitiques, mais il se sent comme dans les derniers mois, ont été dissiper les craintes des investisseurs et la cupidité a mis en avant. » » C’est pourquoi vous voyez en actions une capitulation de la part des ours et quelque chose d’une intensification des actions de marché haussier. Ayant augmenté progressivement depuis quelques années, le mouvement semble aime que c’est transformer plus parabolique dans la nature comme la cupidité prend le relais. »

(Dhara Ranasinghe et Julien Ponthus) *** banques sont chauds, bien sûr, mais ACHTUNG ! (1210 GMT)
Investir dans les banques européennes a été l’un des meilleurs Metiers de l’année jusqu’à présent, avec le secteur jusqu’à près de 7 % en à peine un mois, plus du double le gain de la pan-européen STOXX 600.
Avec la hausse des rendements, une économie de la zone euro flottant et trésorerie vers les actions cycliques, il pourrait sembler comme une évidence, mais voici un mot d’avertissement de S & P : ne vous attendez pas un revirement spectaculaire chez les underperformers, en particulier ceux allemands deux.
L’Agence de notation a identifié six grandes banques qui « continuent à subir une importante adaptation stratégique et opérationnelle » et attend d’eux « à faire des progrès au cours de 2018, mais ne pas à améliorer de manière significative ».
Dans ces six banques les perspectives améliore largement pour RBS, Barclays, crédit Suisse et Standard Chartered.
Mais les choses ne sont pas si roses, en Allemagne et dans la Deutsche Bank, qui « est susceptible de demeurer une underperformer relative soutenue dans ses métiers de base. » Pour la Commerzbank, les perspectives sont négatives avec le « risque que la Banque ne sera pas construire et maintenir ensuite capitalisation ». À la hausse, les malheurs de Commerzbank alimentent la spéculation M & A.
Voici ce à quoi ressemble la performance des deux banques allemandes lorsque comparés à leurs pairs depuis la crise financière : (Julien Ponthus) *** pare-chocs une autre année vu pour italien SMALL CAPS (1133 GMT) stocks italiens ont montré résilience vous incertitude entourant le résultat d’élections nationales en mars et l’une des raisons citées pour c’est une vague des entrées générées par la taxe de pauses accordées aux investissements en small et mid caps.
Même si le soi-disant régime PIR, qui coule dans sa deuxième année suscite des inquiétudes d’une possible bulle formant, il semble que le bonanza va se poursuivre.
Constatons aujourd’hui, dans une recherche Equita estimations PIR entrées à 9,1 milliards d’euros cette année, après que attirant 11 milliards en 2017 dans un marché dominé par Banca Mediolanum et Intesa Sanpaolo. Ils notent que le commerce italien petites capitales à 18,3 fois le bénéfice estimé 2018, une prime de 29 % pour le marché italien et au-dessus de la moyenne de 5 ans de 20 pour cent.
Ici quelques passé histoires sur l’effet PIR et en dessous un graphique montrant comment italiens small/mid caps ont surpassé leurs pairs en Europe au cours des 12 derniers mois : BUZZ-italien immobilier stocks montée sur des rumeurs d’inclusion PIR BUZZ-Equita gouttes expectative de la petite Italie – correction de casquettes en bref-Banca Mediolanum confirme la cible de 3 entrées de PIR bln euro en 2017 risques de bulle à tisser pour les petites capitales de l’Italie que les étincelles de nouveau système de caisse rallye (Danilo Masoni) *** temps à RÉENGAGER avec défensives ? (1030 GMT)
Selon les stratèges de la Deutsche Bank, il est.
Dans leur dernière mise à jour, ils affirment leur position en surpoids sur défensives contre utilitaires cycliques et mise à niveau de référence au surpoids : « Défensives ont liquidées par plus que serait ont été suggérées par la hausse des rendements obligataires ».
Cela étant dit qu’ils pointent vers les entreprises de propriété Vonovia et Deutsche Wohnen, groupe de tabac marques impériales et compagnie de bière Heineken comme acheter-Evaluation des stocks qui bénéficient d’un regain tombent sous douane donne.
Pour ceux qui croient à la place des rendements devraient continuer à augmenter, elles mettent en évidence, BNP Paribas, Credit Suisse, Saint Gobain et AXA.

(Danilo Masoni) *** ouverture instantané : EUROPE rebondit retour (0835) les actions européennes ont inauguré ce matin, rebondir de coup bas une semaine à la session précédente, le supérieur comme l’euro tiré vers l’arrière d’un maximum de 3 ans. Dans Actualités de l’entreprise, une mise à jour bien reçu de LVMH un dividende augmenter à Telia et optimiste courtier notes pour Michelin et Thales contribuent à la hausse d’index STOXX 600 0,3 pour cent.
Voici votre ouverture instantané : (Danilo Masoni) *** ce qui vous doivent savoir avant EUROPE s’ouvre (0744 GMT) actions européennes devraient rebondir vendredi avec à terme principal indice boursier, pointant vers des gains d’environ 0,3 pour cent. Ces gains cependant ne suffiraient pas à empêcher le STOXX 600 de marquer sa première perte hebdomadaire cette année.
Fabricants de produits de luxe sera mise au point après que LVMH a dit qu’elle avait pris un départ favorable pour 2018 après qu’une reprise de la demande chinoise a dopé les ventes l’année dernière et certaines de ses grandes marques comme Louis Vuitton sous l’impulsion. Son chiffre d’affaires T4 like-for-like était plus élevés que prévu.
Il y avait de bons résultats et des prévisions optimistes d’Intel, qui pourrait aider à facilité marché Trac sur la demande de semi-conducteurs, alors que Commerzbank pourrait être pris en charge après que Handelsblatt a rapporté que Goldman, Barclays et SocGen ont intérêt à acheter son EMC
Division.
Les yeux aussi sur Zalando et Ocado après que grand prix cible augmente par RBC.

Autres déménageurs stocks : Telecom Italia vice-président abandonne les compétences opérationnelles – sources Nestlé pour couper 400 emplois en France CFM dit la puissance du moteur LEAP 4-5 semaines retard Telia Q4 bénéfice de base correspond à des prévisions SSAB Q4 opérant des décalages de profit prévisions, propose premier dividende depuis 2012 Givaudan confirme cibles après deux chiffres profit augmentent en bref-Autoliv annonce dépréciation des survaleurs en Autoliv Nissin freins (Danilo Masoni et Tom Pfeiffer) *** EUROPE STOCK FUTURES EDGE UP (0715 GMT), l’euro est en hausse agai n ce matin mais reste inférieure au sommet triennal frais de 1,25 $ frappé hier, avec le dollar récupération forex de Davos du suivants président américain Donald Trump « coup de théâtre ».
Juste un jour après l’envoi de son Secrétaire au Trésor Steve Mnuchin le dollar plonge, Trump a surpris les marchés en affirmant, dans une interview à CNBC, qu’il voulait « finalement » un dollar fort. Vous pouvez regarder l’interview ici : goo.gl/iyNhLt le refoulement euro est définie à l’aide européenne partage ce matin, avec des contrats à terme sur régionaux principaux repères tous passant d’environ 0,3 pour cent.

(Danilo Masoni) *** luxe marchandises MAKERS IN FOCUS AS LVMH sons UPBEAT (0643 GMT) fabricants de biens de luxe pourraient être parmi les stocks de regarder aujourd’hui après que LVMH a dit elle avait pris un départ favorable au 2018 après une reprise de la demande chinoise a stimulé la vente l année de l’AST et aiguillonné sur certaines de ses grandes marques comme Louis Vuitton.
Ici en balles les points saillants des résultats au plus grand fabricant de produits de luxe du monde.

* Résultat opérationnel jusqu’à 18 pct en 2017, comme prévu * Q4 like-for-like ventes plus que prévu * demande chinoise continue à booster le marché de produits de luxe (Danilo Masoni) *** MORNING CALL : européen actions vu stabiliser (0621 GMT)
Bonjour et Bienvenue sur les marchés en direct. Suite à des pertes dans la session précédente, actions européennes sont censées ouvrir peu changé aujourd’hui comme le dollar battue regagna du terrain après que le président Donald Trump a surpris les marchés en disant qu’il voulait une monnaie forte des États-Unis.

Spreadbetters financiers attendent de Londres FTSE pour ouvrir les 2 points du bas à 7641,6 points, Francfort DAX pour ouvrir les 16 points de plus au point 13430,5 et Paris CAC pour ouvrir 1 point supérieur à 5496 points.
(Danilo Masoni) *** (déclaration par Danilo Masoni, Julien Ponthus, Kit Rees, Helen Reid)