Marchés de marchés-actions direct ont « largeur et résilience »