Mise à jour 1-détaillant Carrefour intensifie numérique push et encres faire face en Chine

(PARIS) – Carrefour (CARR.PA) nouveau chef de l’exécutif s’est engagé à réduire les coûts, accroître les investissements dans le commerce électronique face à la concurrence chez Amazon (AMZN. O) et d’ouvrir le capital de Carrefour Chine auprès des investisseurs locaux, dans le cadre d’un plan de relance de la croissance chez les deuxième plus grand détaillant au monde. À la barre depuis juillet, Alexandre Bompard, fait face au défi d’améliorer Français métier de Carrefour, où il a perdu la part de marché à rival non coté Leclerc. Il vise également à Poussée, rentabilité et cash flow et accélérer l’expansion dans le commerce électronique, où Carrefour a été tardive d’investir… Carrefour, le plus grand détaillant de l’Europe et le deuxième rang mondial derrière Wal-Mart (WMT. N), va investir 2,8 milliards d’euros ($ 3,43 milliards) en 2022 pour accélérer son offre en ligne, six fois plus que les investissements actuels. Carrefour a tardé à investir dans le numérique, malgré la menace de l’Amazone, dont l’acquisition du commerce de détail alimentaire US chaîne Whole Foods a déclenché des spéculations selon lesquelles le géant en ligne américain cherche à casser le marché européen ensuite. Plus tôt ce mois-ci, s’est félicité de l’acquisition de Carrefour d’une participation au détaillant de mode en ligne Showroomprive.com (SRPG.PA) des investisseurs et analystes dit qu’ils voulaient plus de mouvements de la société dans ce domaine. En Chine, Carrefour a passé des années à essayer de résoudre ses affaires, et il continue à faire une perte dans le pays au milieu de la concurrence acharnée des acteurs locaux et un marché soutenu en ligne. CHINOIS traitent, JOB CUTS en réponse, Carrefour a annoncé un accord préliminaire avec Tencent géant Internet (0700.HK) et le détaillant local Yonghui concernant une participation investissement potentiel en Chine de Carrefour. Carrefour restera le principal actionnaire de Carrefour Chine. Une faible performance en France, qui représente 47 % des ventes de Carrefour et 44 pour cent d’operating profit et où dominent encore les hypermarchés qui se débattait, a pesé sur la rentabilité du groupe et entravé la performance de ses actions. Carrefour a dévoilé des plans pour réduire les coûts de 2 milliards d’euros sur la base d’une année complète d’ici à 2020, simplifier son réseau de magasin et d’organisation et accélérer son expansion dans les dépanneurs. Carrefour a ajouté qu’un plan de départs volontaires serait offertes à 2 400 employés à son siège social en France, sur un effectif total de 10 500. Carrefour est le plus grand employeur du secteur privé en France, avec 115 000 fonctionnaires Français sur un effectif global de 384 000. Les suppressions d’emplois menacent de mettre Bompard sur une trajectoire de collision avec les puissants syndicats Français, tels que Force ouvrière, qui a déjà appelé à une journée de protestation le 8 février. Bompard a dévoilé le plan après que Carrefour, a déclaré la semaine dernière que son bénéfice d’exploitation de 2017 pourrait baisser de 15 % au milieu de la faiblesse des ventes. Cela a marqué son deuxième avertissement de profit dans six mois. ($1 = 0,8165 euros) Reporting par Dominique Vidalon ; Édition de normes Sudip Kar-GuptaOur : le Thomson Trust principes.