Patron de mise à jour 1-Fortum donne Uniper actionnaires activistes l’épaule froide

BERLIN () – Fortum (FORTUM.HE finlandais) n’entreront pas les négociations avec les actionnaires activistes dans Uniper (UN01.DE) pour tenter de les rallier à son offre de 8,05 milliards euro ($9,9 milliards) pour le groupe énergétique allemand, son directeur général, a déclaré mardi. « Nous ne devons tout traite avec les militants, » Pekka Lundmark a déclaré aux journalistes lors d’une conférence de l’énergie à Berlin. Ses remarques verser de l’eau froide sur les attentes que Fortum pourrait augmenter ses 22 euros par action offre pour Uniper afin d’obtenir le soutien de l’actionnaire. Son offre publique d’achat est expire le 2 février. Le mois dernier, investisseurs activistes Knight Vinke et Elliott gestion fois divulgués participations dans Uniper mais Knight Vinke a dit qu’il n’aurait pas l’offre sa participation au titre de l’offre de Fortum, qui est en dessous actuel part prix de Uniper de 25,02 €. Elliott, qui dispose une participation de 7,38 %, n’a pas dit ce qu’il compte faire. Fortum ce mois-ci sécurisé d’e (EONGn.DE) 46,65 % du capital-actions de Uniper, dont la firme allemande avait conservé après essaimage Uniper en 2016. Mais y compris l’enjeu de E.ON, Uniper actionnaires ont jusqu’à présent présenté juste 46,93 % des actions de Fortum. Banque d’investissement UBS a signalé la possibilité d’un rachat par d’autres investisseurs, éventuellement via une deuxième offre pour les actions en circulation. Directeur général Johannes Teyssen d’e a déclaré mardi qu’il attendait les investisseurs activistes tenter finalement de pourparlers avec la direction de Fortum. Fortum a déjà dit qu’il s’est intéressé principalement à acheter jeu d’e plutôt que de prendre le contrôle complet de Uniper. Cependant, en vertu de la réglementation publique allemande, entreprises doivent faire une OPA pour une entreprise cible si ils ont l’intention d’acheter une participation de plus de 30 %. « Nous sommes heureux de prendre toutes les actions qui font l’objet, pour nous, mais… dans ce voyage ensemble, que nous avons mis l’accent sur l’enjeu E.ON, » dit Lundmark, en ajoutant que l’offre complète avait été un « sous-produit » de ce processus. ($1 = 0,8139 euros) Reporting par Christoph Steitz, Tom Kaeckenhoff et Vera Eckert ; Montage par Douglas Busvine et Susan FentonOur normes : le Thomson Trust principes.