GRAPHIQUE – #ASKMARIO : Cinq questions à la BCE

(Londres) – la Banque centrale européenne se réunit jeudi sur fond de spéculation accrue sur quand il sera termine sa grande stimulation et signaler une hausse des taux d’intérêt du creux record. A quelques semaines, la 25 janvier réunion politique serait ont promis d’être relativement calme, ne venant ne pas longtemps après que la BCE a dévoilé une coupe et une extension de ses achats d’actifs. Encore récent commentaire de responsables de la BCE, les minutes de décembre bellicistes, suggèrent une flambée euro et des prix du pétrole de cette réunion et la Conférence de presse qui suit promet d’être animé. Voici les principales questions des investisseurs aurait répondu comme : 1. quand la BCE va changer son orientation vers l’avant ? BCE chef Mario Draghi est susceptible d’être pressé pour plus de clarté lorsqu’un changement dans l’orientation de la politique de la Banque peut s’attendre compte tenu du fait que la BCE a marqué 2018 « précoce » pour une révision de ses prévisions. Une histoire basée sur les sources la semaine dernière bosselée parler un changement imminent dans la politique monétaire. Mais sens investisseurs les jours du stimulus extraordinaires sont plus–certains responsables de la BCE ont remis en question si les achats de biens doivent continuer au-delà de la date de fin septembre. « Les marchés veulent tout savoir dès maintenant, mais Draghi jouera pour le moment, » a déclaré Societe Generale Ciaran O’Hagan. 2. quand le taux d’intérêt va augmenter ? La Conférence de presse pourrait être l’occasion pour Draghi de repousser les anticipations de hausse des taux des marchés avec plus de force et de prévenir gains importuns dans la zone euro et dans les coûts d’emprunt. Président de la Bundesbank, Jens Weidmann, a déclaré la semaine dernière que les analyste attentes pour une hausse des taux au milieu de l’année prochaine étaient à peu près en ligne avec l’orientation de la BCE. Les investisseurs ont escaladé des attentes de dos de hausse des taux la semaine dernière. Marchés monétaires prix à peu près un 45 pour cent de probabilité d’une hausse de 10 bps en fin d’année, comparativement à 70 % plus tôt ce mois-ci. 3. qu’en est-il la force de l’euro ? L’euro est en hausse de 16 % face au dollar depuis le début de 2017 et gains récents ont incité plusieurs responsables politiques de BCE ce mois-ci pour exprimer leur malaise. Une déferlante euro rend la tâche de la BCE délicate–les dernières projections de la BCE a assumé que l’euro serait évalué à 1,17 $ cette année. La monnaie se négocient actuellement à environ 1,22 $. Sur une base pondéré, l’appréciation est moins marquée, à environ sept pour cent l’an dernier et rien n’indique jusqu’à présent qu’un euro plus fort est mal exportateurs. Les analystes disent que même si la BCE souhaiterait une monnaie plus faible pour soutenir la croissance économique, les responsables politiques devraient être moins inquiets tant qu’ils croient que l’augmentation reflète un contexte économique plus solide et un appétit croissant pour les biens européens. 4. a l’inflation a pris un tournant ? Euro zone l’inflation demeure sous près de deux pour cent cible mais la forte croissance économique qu’à l’extérieur du bloc, hausse des prix de l’inflation et de l’huile aux États-Unis près de trois ans des sommets de la BCE ont amplifié les attentes pour une reprise de pressions sur les prix zone euro. Le cinq ans, cinq ans équilibre taux, une jauge de marché des anticipations d’inflation suivi par la BCE, est proche de son plus haut niveau en près d’un an. Négociation salariale en Allemagne pourrait également stimuler la croissance dans l’économie de l’Europe des salaires. C’est quelque chose que Draghi peut être mise en doute, bien que les négociations salariales allemandes ne seront plus depuis un certain temps. La BCE chef peut aussi vous demander si il pense que le renchérissement du pétrole est compensant les effets d’un euro fort sur l’inflation. 5. qui remplacera Draghi comme BCE prochain chef ? Les changements à venir au Conseil d’administration de la Banque centrale veut dire les investisseurs accordent une plus grande attention pour qui pourrait succéder à Draghi comme chef de BCE. Responsables de zone euro pourraient prendre un nouveau vice président bientôt, prévisualisation d’un bras de fer pour remplacer Draghi lorsque son mandat expire fin de 2019. France et l’Allemagne pourraient se battre pour le poteau supérieur de BCE, à l’instar des autres grandes banques centrales subissent des changements clés. Chaise Fed américaine Janet Yellen devrait être remplacé par Jerome Powell le mois prochain. Du gouverneur de la Banque du Japon jusqu’en avril, chef de la Banque de Chine centrale devrait prendre sa retraite bientôt, et mandat de Mark Carney en tant que gouverneur de la Banque d’Angleterre s’achèvera en 2019. Graphisme : Programme la BCE QE – reut.rs/2Did6kM graphique : quand la BCE augmentera les taux d’intérêt ? -reut.rs/2DkFi6y graphique : force de l’Euro : un sujet de préoccupation ? -reut.rs/2DO9rMt graphique : quelle sera la BCE a frappé sa cible d’inflation ? -reut.rs/2DhIrnz graphique : rendements des obligations périphériques à terme de Draghi – reut.rs/2DO9KXD Reporting par Dhara Ranasinghe, Fanny Potkin et Tommy Wilkes ; Graphiques par Ritvik Carvalho ; Montage par xxxxxOur normes : les principes de confiance de Thomson.