Mise à jour 1-Wells Fargo aux bénéfices boosté par l’avantage fiscal unique

() – Wells Fargo & Co (WFC. N) affiché une hausse de 18 pour cent au quatrième trimestre un bénéfice vendredi, entraînée par un impôts ponctuelle liée aux nouvelles lois d’impôt du président Donald Trump. Revenu net applicable aux actionnaires a augmenté à $ 5,74 milliards, ou 1,16 $ par action selon les PCGR du Canada au cours du trimestre terminé le 31 décembre, de $ 4,87 milliards ou 96 cents par action l’année précédente. Le trimestre comprenait un coup de pouce ponctuel de $ 3,35 milliards d’écrire vers le bas de son passif d’impôt différé pour refléter les nouveau taux d’imposition des sociétés américaines. Reut.RS/2ATeBng actions de Wells Fargo ont diminué de 1 pour cent à $62,32 dans le négoce de précommercialisation. Il a indiqué la compagnie, qui a du mal à réduire les coûts à la suite d’un scandale de vente pratiques, il prévoit que les toute l’année 2018 total frais de $ 53,5 milliards à $ 54,5 milliards. Analystes et investisseurs ont gardé les onglets étroites relative aux dépenses du prêteur basé à San Francisco, qui a dépassé les 60 cents par dollar de revenus après que le scandale a éclaté en septembre 2016. La Banque a lutté pour améliorer cette métrique clé de l’efficacité. Il signalé non-intérêt frais de $ 16,8 milliards pour le quatrième trimestre, apportant le total des dépenses hors intérêts pour l’année à $ 58,48 milliards. Analystes avaient estimé en moyenne que les frais d’intérêts non serait $ 54,62 milliards pour 2017. Dans l’ensemble les recettes ont augmenté de 2,2 pour cent à $ 22,05 milliards, soutenu par son entreprise de segment de prêt. Reporting par Sylvio Saxena à Bengaluru ; Édité par Bernard OrrOur Standards : le Thomson Trust principes.