Mise à jour 1-Halkbank pas Turquie paiera toute U.S. fine, Vice-PM dit

ISTANBUL (en) – toute amende imposée contre Halkbank (HALKB.IS) par les États-Unis seront payés par la Banque elle-même et pas le gouvernement turc, vice-premier ministre Mehmet Simsek du pays a été cité comme disant vendredi. Un jury américain la semaine dernière déclaré coupable un exécutif Halkbank de fraude bancaire et conspiration visant à violer les sanctions américaines contre l’Iran dans une affaire de sanctions onusiennes qui la Turquie a dit est une tentative politique de miner son économie. Halkbank, qui est propriété de l’État majoritaire, a nié les actes fautifs et a dit à que toutes ses opérations étaient conformes aux réglementations locales et internationales. « Si la Halkbank reçoit une amende, Halkbank paieront cela. Nous ne seront pas emprunter pour Halkbank, » Simsek, qui est responsable du Trésor turc, a dit le journal Hurriyet. La position de trésorerie solide du Trésor n’était pas lié à Halkbank, commentaires susceptibles qui vise à atténuer l’inquiétude des investisseurs quant à l’impact de l’affaire sur les finances de l’Etat, dit-il. La Turquie a dit il faudra toutes les « mesures nécessaires » pour protéger les banques contre tout impact de l’affaire. L’affaire a grevé les liens déjà fragiles entre les alliés de l’OTAN. Ankara a dit la justice américaine s’est fondée sur des preuves fabriquées et monter l’affaire comme un complot visant à porter atteinte à la Turquie. Simsek a déclaré « mesures nécessaires » du gouvernement visées au soutien de liquidité pour les éléments du système financier contre les résultats possibles de l’affaire, rapporte Hurriyet. Rapports de Orhan Coskun ; Écrit par Ezgi Erkoyun et Daren Butler ; Montage par David Dolan et Alexander SmithOur normes : le Thomson Trust principes.