Mise à jour 2-E.ON de vendre la participation restante de Uniper à Fortum pour $4,5 bln

Francfort/HELSINKI () – groupe énergétique allemand E.ON (EONGn.DE), a déclaré lundi il devrait tendre sa participation restante de 46,65 % dans Uniper (UN01.DE) à finlandais Fortum (FORTUM.HE), avant un délai officiel cette semaine. La décision confirme un accord préliminaire conclu en septembre, lorsque E.ON a accepté qu’il pourrait tendre l’enjeu à un prix fixe de 22 euros par action, plus de deux fois le prix de Uniper annonce, à Fortum le 11 janvier. Le deal donne E.ON, qui a essaimé Uniper et ses centrales en 2016 pour se concentrer sur des réseaux plus prometteurs et sources d’énergie renouvelables, 3,76 milliards d’euros ($ 4,51 milliards) en produit et mains Fortum une participation juste timide d’une majorité de contrôle. Soumission de 8,05 milliards d’euro de Fortum court jusqu’au 16 janvier pour tous les autres actionnaires de Uniper, y compris les investisseurs activistes Knight Vinke et Elliott Management, avec une période d’acceptation supplémentaires éventuellement qui aura lieu entre le 20 janvier et 2 février. Il s’agit de savoir si assez sera offres pour franchir la marque de 50 pour cent de Fortum. « Nous saluons la décision de E.ON d’accepter notre offre, que nous pensons être le reflet fidèle de la valeur et la performance depuis son spin-off de E.ON de Uniper, » PDG de Fortum Pekka Lundmark a déclaré dans un communiqué. Selon lui, que l’investissement soutenu Fortum « en accélérant le passage à un avenir énergétique propre et sûr ». Uniper s’est opposé à l’accord, disant que la combinaison est peu logique stratégique, étant donné la forte exposition de Uniper-gaz et charbon des centrales électriques par rapport en mettant l’accent sur les technologies propres de Fortum. « Nous en tenir à notre avis que Uniper peuvent concurrencer avec succès comme une société autonome, » un Uniper porte-parole. Uniper partage actuellement commerce à 25,90 euros, au-dessus des 22 euros qu’offre Fortum. Le groupe finlandais a déclaré actionnaires Uniper la semaine dernière avaient offert à 46,81 % du capital de la société, y compris E.ON dans le calcul. E.ON a déclaré des membres de son Conseil d’administration qui détiennent Uniper stock privé serait tendre leurs actions de Fortum ainsi. « Notre scénario de base est que Fortum continueront de recevoir la majorité au cours de cette offre. Pas beaucoup d’investisseurs ont présenté les actions qu’ils détiennent encore, mais généralement grands investisseurs institutionnels le faire à un stade ultérieur d’une offre, » a déclaré Petri Gostowski, analyste chez la firme de recherche Inderes, qui a une note sur le stock de Fortum « réduire ». Banque d’investissement UBS, a déclaré la semaine dernière que Fortum pourrait également prendre le contrôle de Uniper en proposant un accord de domination, ou en lançant une deuxième offre pour la participation restante à une prime. Reporting par Christoph Steitz et Maria Sheahan à Francfort, Jussi Rosendahl à Helsinki ; Autres rapports de Tom Kaeckenhoff et Tuomas Forsell ; Montage par David Evans et Adrian CroftOur normes : le Thomson Trust principes.