Sanofi et Regeneron stimuler l’investissement dans le cancer drug cemiplimab

PARIS () – Sanofi et Regeneron U.S en France, a déclaré lundi qu’ils injecterait un supplémentaire $ 1 milliard dans le développement de cemiplimab, un anticorps qui pourraient, en cas de succès, être utilisé pour traiter un large éventail de cancers. Dans un communiqué, les deux sociétés a dit qu’ils seraient également accélérer le co-développement de dupilumab, un médicament « multi-targeting » homologué aux États-Unis et en Europe pour traiter l’eczéma et subir un test pour aider à traiter l’asthme, polypes nasaux, l’oesophagite à éosinophiles et les allergies alimentaires. « L’investissement dans cemiplimab sera porté à $ 1,64 milliards, une augmentation d’environ $ 1 milliard au cours de la première Convention de 2015 et Sanofi et Regeneron continuera de financer également le développement de le cemiplimab », a dit les deux groupes. Cemiplimab est actuellement à l’étude en monothérapie et en association avec d’autres thérapies dans plusieurs cancers dont des cancers avancés de la peau, cancer du poumon non à petites cellules, cancer du col utérin et les lymphomes. « Les sociétés s’attendent à présenter des demandes de réglementation américaines et européennes pour cemiplimab en avancée carcinome spinocellulaire cutané au premier trimestre de 2018 », a déclaré Sanofi. Sanofi, dont les actions ont sous-performé rivaux majeurs ces dernières années, a lancé une stratégie visant à reconstruire une position forte en oncologie. Drugmaker sixième plus grand du monde a déclaré le mois dernier qu’il devrait déposer neuf médicaments pour évaluation réglementaire en juillet 2019. Reporting par Matthias Blamont, édité par Richard Lough et Louise HeavensOur normes : les principes de confiance de Thomson.