Pilote de course automobile Tucker obtient plus de 16 ans pour le système de prêts

NEW YORK, 5 Jan () – Kansas A homme d’affaires et de course de voiture pilote a été condamné à 16 ans et 8 mois de prison vendredi pour délits liés à son gain en ligne prêts d’affaires, les procureurs ont dit fait plus $ 3,5 milliards qu’elle a exploité des millions de démunis consommateurs. Scott Tucker, 55, a été condamné par la U.S. District juge Kevin Castel à Manhattan. Il a été reconnu coupable par un jury en octobre d’avoir violé la vérité fédérale de prêts et de racket des lois. Tucker ne permettait pas une déclaration à sa condamnation, se référant plutôt à une lettre qu’il a fait valoir devant la Cour en décembre. Dans cette lettre, Tucker a déclaré qu’il était « plein de remords » pour « la perception erronée que je ne reconnais pas ma responsabilité à vivre comme un homme d’affaires de bonne et juste, un employeur et un citoyen américain. » Castel dit que la lettre montre que Tucker n’avait pas accepté que sa conduite était criminelle. « L’idée que M. Tucker est juste un homme d’affaires honnête ne vole pas avec moi », dit-il. Avocat de Tucker, Lee Ginsburg, a déclaré qu’il ferait appel. Castel a également condamné Timothy Muir, 46, un avocat qui a travaillé avec Tucker et a été reconnu coupable des mêmes accusations, en octobre, à sept ans de prison. Avocat de Muir, Thomas Bath, n’était pas immédiatement accessible pour consultation. Tucker et Muir ont été inculpés en février 2016 au milieu des efforts déployés par le gouvernement fédéral de sévir contre les abus commis par les sociétés de prêt sur salaire. Ces sociétés disent ils aident les consommateurs en offrant des prêts doivent être remboursés dans un délai court, souvent du prochain chèque de paie de la personne, mais les critiques disent qu’ils exploitent les emprunteurs à travers les taux d’intérêt élevés et des frais. Procureurs ont dit entreprise axée sur le Kansas de Tucker, qui opérait sous les noms Ameriloan et OneClickCash, accusé régulièrement jusqu’à 700 %, taux d’intérêt en exploitant plus de 4 millions de personnes depuis 1997 pour 2013. Après plusieurs États ont poursuites plus prêter, procureurs ont dit, Tucker est entré en relations trompe-l’œil avec les tribus amérindiennes. En revendiquant ses compagnies appartenaient à tribus, procureurs ont dit, Tucker a été en mesure de protéger les entreprises de poursuites judiciaires à l’aide de l’immunité souveraine tribale. Tucker, qui a participé sur les américains et européens, circuits de course, était déjà déclaré coupable de fausse déclaration pour obtenir un prêt bancaire et d’exploiter une entreprise de services financiers frauduleux. Il a été condamné en 1991 à un an dans une prison fédérale pour le crime de ce dernier. Tucker a également été accusé dans le Kansas le mois dernier avec le dépôt d’une fausse déclaration de revenus. Cette affaire est toujours en suspens. (Déclaration par Brendan Pierson à New York ; Montage par Leslie Adler) nos Standards : le Thomson Trust principes.