NASDAQ Stockholm se retirer sur EU compensation des règles de concurrence

Londres () – échange transatlantique Nasdaq (NDAQ. O) a déclaré vendredi que son unité de Stockholm avait été donnée un sursis d’un nouvel état de l’Union européenne visant à promouvoir la concurrence dans les services pour les métiers dérivés de compensation. Il rejoint quatre autres circonscriptions pour être exemptée jusqu’en juillet 2020 de l’obligation de se conformer à une règle « libre accès » en vertu d’une législation européenne appelée Markets in Financial Instruments Directive II ou II MiFID, a présenté mercredi. Selon le nouveau système, un échange devra rendre les données disponibles provenant d’une transaction de dérivés à toute chambre de compensation. À l’heure actuelle, les investisseurs sont efficacement verrouillés dans utilisant plus claire de l’échange de choix, appartenant généralement interne. Compensation assure qu’un commerce est terminé même si un côté de la transaction va le buste. Un porte-parole de la Nasdaq a confirmé que lui avait été donné une renonciation par l’organisme de réglementation suédoise. Elle rejoint ICE Futures Europe, London Metal Exchange, Eurex et Deutsche Boerse. Les échanges dire départ de Grande-Bretagne de l’Union européenne l’année prochaine a créé l’incertitude sur comment sociétés d’infrastructure de marché se développer après que le plus grand marché de l’UE quitte le bloc. Reporting par Huw Jones ; Édition par Mark PotterOur normes : le Thomson Trust principes.